Comment bien écrire pour le Web ?
© Geralt / pixabay.com

Comment bien écrire pour le Web ?

Comment bien écrire pour le Web ou la rédaction SEO

Grâce au référencement naturel, la rédaction SEO parle aussi bien aux lecteurs qu'aux moteurs.
Rédaction SEO, hiérarchisation de l'information

La rédaction Web pour les lecteurs et pour les moteurs

Sur le Web, si l’on écrit d’abord pour les lecteurs, les internautes, il ne faut pas négliger les moteurs de recherche qui permettent d’accéder aux pages de votre site.

La rédaction SEO, pour quoi faire ?

Ce type de rédaction pour le Web (optimisée pour les moteurs de recherche) revêt un double avantage :

  • Une meilleure lisibilité pour les internautes,
  • Une visibilité accrue pour les moteurs de recherche.

La rédaction SEO, comment faire ?

L’idée ne consiste pas à lister des mots clés bout à bout, puis à les renseigner dans la balise meta en espérant que les moteurs attireront les lecteurs jusqu’à votre site. Car si ces derniers n’y trouvent pas ce qu’ils cherchent, ils en partiront aussi vite qu’ils sont venus.

Il faut proposer aux internautes des contenus pertinents et documentés, en cohérence avec la thématique de votre activité. Par exemple, une personne qui réalise la rénovation de chaises et de fauteuils pourra proposer des articles en rapport avec la décoration, ou alors donner des conseils pratiques en relation avec cette activité.

Ne pas oublier le champ lexical

Le champ lexical est constitué de tous les termes en relation avec un sujet donné et les robots sont désormais capables d’analyser ce paramètre. Ainsi, se cantonner à écrire “pour les moteurs de recherche” n’est pas une stratégie fructueuse, d’autant plus que les lecteurs sont sensibles à la qualité des textes qu’ils consultent. Alors n’hésitez pas à travailler et enrichir vos textes grâce aux synonymes et aux éléments grammaticaux (noms, adjectifs, compléments, adverbes, etc.) se rapportant au thème que vous développez. 

La balise meta ou meta description est un descriptif de la page d'environ 150 signes. Cet élément de page est "lu" par les moteurs qui en effectuent une comparaison avec la requête saisie par l'internaute. Cette description doit être unique pour chaque page et avoir un sens, sous peine d'être sanctionné par les moteurs de recherche.

La rédaction SEO, concrètement ?

Rédiger aussi bien pour les lecteurs que pour les moteurs nécessite de hiérarchiser l’information à deux niveaux :

  • La structure du site,
  • La structure des pages.

À l’intérieur de celles-ci, il convient de miser sur les niveaux de lecture au sein du texte afin que chaque élément accroche l’œil du lecteur et que les moteurs puissent également en comprendre le sujet.
La hiérarchisation de l’information permet de délivrer rapidement des informations claires. Elle se décline sous forme de :

    • Titres accrocheurs et explicites,
    • Chapôs (ou chapeaux) attrayants et synthétiques,
    • Paragraphes développant une idée à la fois,
    • Termes en gras pour mettre des idées fortes en exergue,
    • Listes à puce pour :
      • détailler,
      • compter,
      • énumérer.
    • Visuels informatifs (et pas seulement décoratifs), associés à un texte alternatif  (balise “ALT”) et à une légende (si besoin),
    • Contenus en encadré pour les informations complémentaires ou additionnelles,
    • Liens (vers d’autres pages ou d’autres sites) dont l’ancre indique vers quel type de contenu l’internaute est redirigé.
Ne pas négliger le champ lexical lors de la rédaction pour le Web

La Balise ALT est dédiée aux images. Il est important de la renseigner car elle sert de texte de remplacement à ces dernières. Ce texte apparaît donc en cas de problème technique, pour les internautes malvoyants qui n'affichent pas les images sur leur écran et est également lu par les moteurs de recherche.

Qu’est ce que l’ancre du lien ?

Il s’agit simplement du texte qui supporte le lien hypertexte menant vers une autre page (interne ou externe) du site. Ce lien doit être explicite et incitatif, afin d’informer l’internaute vers quel contenu il mène. Il est également pris en compte par les moteurs de recherche, c’est pourquoi il est judicieux de prendre le temps de le rédiger correctement.

Ainsi, on évitera les “cliquez ici” ou et on privilégiera des liens qui apportent une information aux visiteurs de votre site.

Rédaction web et print

Dernier petit conseil : les moteurs, ainsi que les lecteurs apprécient les contenus de qualité, régulièrement mis à jour.

Cet article a 2 commentaires

  1. Rédacteur SEO

    Capter les moteurs de recherche, il s’agit de la rédaction SEO. Bien que celle-ci soit difficile à maîtriser, on dirait que convaincre les moteurs de recherche ne nécessite que des connaissances techniques et de quelques années d’expérience. Mais capter les lecteurs, on parle de la rédaction web dans ce cas, car ils sont des “internautes” qui naviguent sur “Internet” ou “web”. Reste à savoir que les attirer l’attention s’avère cent fois difficile que capter les moteurs de recherche. En effet, les robots sont faits par des humains. Alors que les humains de par leur nature humaine sont de plus en plus complexes. En quelque sorte, rédiger pour le web n’est pas à la portée de n’importe qui ; il faut des capacités intellectuelles très particulières.

  2. Bonjour et merci pour votre commentaire qui m’interpelle.
    Selon moi, la rédaction pour le Web est avant tout une affaire de bon sens. Pour intéresser le lecteur, je considère qu’il vaut mieux aborder des sujets que l’on connaît bien et qui nous passionnent, tout en appliquant les règles de base de la rédaction, bien entendu. Un contenu bien construit et bien écrit, clair et logique permettra au lecteur de comprendre notre démarche, nos conseils, nos explications, etc. et peut-être de l’intéresser suffisamment pour l’amener à réfléchir ou donner son point de vue à son tour. Il ne s’agit donc pas de publier sur tout et tout le temps…
    En revanche, je trouve qu’il est plus compliqué de “capter” les moteurs de recherche dont les algorithmes sont très nombreux et mis à jour très régulièrement… un peu comme si les règles du jeu changeaient tout le temps sans que nous puissions nous référer au manuel listant les subtilités ! C’est simplement mon avis.
    Encore merci pour votre commentaire qui permet de débuter un échange construit et argumenté.

Laisser un commentaire