Spécialités gastronomiques libano-syriennes

Spécialités gastronomiques libano-syriennes

Nache le passionné veut marier l’Orient et l’Occident dans sa cuisine

Syrien d’origine, Français d’adoption et Arlacais de cœur, Nache a réalisé son rêve et s’est investi tout entier dans sa passion : la cuisine. Ouvert depuis début avril, son restaurant propose des spécialités gastronomiques libano-syriennes, mais aussi des plats traditionnels français.

La cuisine en héritage

La cuisine, Nache le passionné marie l'Orient et l'Occident dans sa cuisineNache l’a apprise en observant sa maman, puis en pratiquant lui-même. Installé sur le quartier d’Arlac depuis 16 ans, il a tout d’abord ouvert une sandwicherie en 1996. Il y servait des repas rapides aux étudiants du quartier. Sans pour autant se reposer sur ses lauriers, il en a profité pour mûrir son projet et mettre au point son envie de partager sa culture culinaire. Il a testé les plats traditionnels qu’il souhaitait mettre sur sa carte, il a pris le temps de réfléchir au concept, d’acquérir de l’expérience, et, en janvier 2012, les travaux ont démarré dans son établissement.

Une ambiance chaleureuse née des accords musicaux et culinaires

Nache vous accueille avec le sourire chaleureux d’un méditerranéen à l’âme généreuse. Il veut que tout soit parfait pour ses clients et se soucie toujours de leur opinion sur sa carte. Caviar d'aubergines et tabouléCelle-ci est composée de nombreux mezzés faits « maison », du caviar d’aubergines (“Moutabal”) au vrai taboulé aérien et parfumé à la menthe fraîche, en passant par les feuilletés à la viande ou aux épinards, ou encore les feuilles de vigne légères et savoureuses. Chez Nache, on peut aussi déguster un grand choix de grillades, mais aussi le couscous version tunisienne. Pour le dessert, notre hôte propose un éventail de spécialités se mariant avec sa cuisine : cheese cake, panacotta, tiramisu ou encore manurrah (à base de semoule, de noix de coco et de miel). Curieux et passionné par toutes les cuisines, Nache “ose” parfois également une blanquette de veau à l’ancienne, un bœuf bourguignon ou un navarin d’agneau, dont ses clients ne lui font que des compliments. Et quand il a du temps, cet épicurien adore chanter en s’accompagnant de sa guitare ou de son violon et fait ainsi profiter la salle des airs de son pays d’origine et de son optimisme… très contagieux. Une invitation à savourer à la fois des accords musicaux et culinaires.

Restaurant Chez Nache

60, rue Eugène Jacquet 33000 BORDEAUX 05.56.24.59.41