Énergies vertes : Une conférence réunit les acteurs de l’Aquitaine

Énergies vertes : Une conférence réunit les acteurs de l’Aquitaine

Un territoire dans la dynamique du changement climatique

À quelques jours de la COP 21, le Crédit Agricole et le magazine « Valeurs vertes » ont convié les acteurs engagés – scientifiques, chefs d’entreprises et financeurs – à nourrir le débat à l’échelon régional. L’écosystème Darwin de Bordeaux, lieu éco-responsable, a tout naturellement accueilli cet événement.

Des contraintes de temps, mais de nombreuses possibilités à exploiter

C’est un fait : notre avenir énergétique est contraint à une indispensable transition pour stabiliser les températures sous la barre des 2 °C d’augmentation. Hervé Le Treut, climatologue et membre du GIEC décrit l’urgence de la situation, et mentionne l’engagement de 146 pays, dans un processus vertueux, pour atteindre la « neutralité carbone » à la fin du siècle. Pour Ivan Grenetier, consultant-enseignant en responsabilité sociétale, la clé réside aussi dans la promotion de nouveaux comportements et de modèles économiques : le mix énergétique, constitué par les énergies solaire, éolienne, hydraulique et la biomasse, pourrait couvrir une partie de nos besoins. En la matière, les initiatives entrepreneuriales ont heureusement devancé les politiques, et certains organismes financiers, s’attachent à favoriser l’émergence d’une économie « décarbonée ».

L’exemple aquitain

Territoire dynamique, l’Aquitaine accueille le plus grand parc solaire d’Europe, bénéficie d’un certain potentiel éolien et est doté d’une filière bois-énergie très performante. Il a notamment vu naître les sociétés VALOREM, et EXOSUN, pionnières dans leur domaine respectif : la première est spécialisée dans la conception et la construction de parcs éoliens, et la seconde a développé un tracker (ou suiveur) solaire pour les grandes centrales solaires au sol. Pour grandir, puis exporter leur expertise et leurs produits, ces entreprises de talent ont bénéficié du soutien d’Unifergie, filiale du Crédit Agricole, dans le cadre de son financement régional de projets liés à l’efficacité énergétique et à l’énergie renouvelable.

Jack Bouin directeur général du Crédit Agricole AquitaineJack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Un panel d’actions en faveur de la transition énergétique sur le territoire

“Nous proposons des financements spécifiques aux ménages pour la rénovation énergétique des logements, avec en 2014, près de 700 dossiers, pour 72 millions d’euros d’encours. Nous accompagnons le développement des entreprises par le biais de prêts ou de prises de participation dans leur capital, et nous soutenons des projets photovoltaïques, avec le concours de la Région. Nous participons à un fonds de dotation en faveur du reboisement avec Alliance Forêts Bois. Enfin, en tant qu’entreprise, notre démarche RSE passe notamment par la dématérialisation des documents, l’adoption de la signature électronique, le recyclage du papier et des cartes de crédit, l’utilisation de véhicules électriques et nous privilégions les Web conférences.”
Fermer le menu